Apnée du sommeil : les causes et les solutions d’aujourd’hui

On entend souvent parler de l’apnée du sommeil, mais on n’en connait pas forcément la manifestation, les causes et la gravité. En effet, cette forme de trouble du sommeil est plus ou moins grave. Il est recommandé de le traiter convenablement pour éviter que cela n’entraîne d’autres troubles de la santé en général et ne nuise à notre bien-être de façon permanente.

Les manifestations de l’apnée du sommeil

Appelée « Apnée obstructive du sommeil » dans le jargon médical, il s’agit d’une maladie respiratoire potentiellement sérieuse qui se manifeste par des arrêts de la respiration durant le sommeil. Ces arrêts respiratoires ont une durée variable de 10 à 40 secondes selon la gravité du trouble et sont très fréquents au cours d’une nuit. Lorsqu’ils se produisent plus de cinq fois en une heure, on estime que c’est grave et qu’il est opportun de consulter un spécialiste.

Une personne souffrant d’apnée du sommeil ne peut pas profiter d’un sommeil réparateur et peut être sujette à de nombreuses complications, notamment une somnolence dérangeante durant la journée, des troubles de l’attention et de la concentration, des maux de tête, des troubles de l’humeur (irritabilité, tristesse, mollesse…).

Les causes de l’apnée du sommeil

L’apnée s’explique par l’obstruction de la voie de l’air vers les poumons, due au relâchement des muscles de la gorge et de la langue. Il existe plusieurs causes à l’origine de cette maladie. Cela peut être l’obésité, voire un surpoids, une congestion nasale chronique ou même temporaire, le tabagisme, l’asthme et les allergies, la consommation régulière d’alcool et de drogue, des amygdales plus volumineuses… Des causes physionomiques sont également possibles, dont la forme du visage (visage étroit, menton fuyant, cou large…). Certaines études avancent que les populations asiatiques et d’origine afro-américaine sont plus à risques. L’âge peut également être un facteur déterminant étant donné que les 15 % des hommes et 5 % des femmes qui en souffrent sont en général âgés de 30 à 60 ans. Les personnes souffrant de certaines maladies chroniques telles que l’hypertension, l’hypothyroïdie ou le diabète présentent aussi plus de risques de faire une apnée du sommeil.

Des solutions innovantes contre l’apnée du sommeil

Auparavant, l’on préconisait surtout un comportement préventif avec l’apnée du sommeil. Mais avec l’avancée de la science, de nombreuses solutions innovantes sont proposées en traitement. Il y a en premier lieu la prothèse dentaire à porter pendant le sommeil pour empêcher l’obstruction respiratoire. Ensuite, il y a le PPC ou le masque de ventilation à pression positive continue qui sert à envoyer l’air de façon continue par voie nasale. En dernier recours, l’on peut envisager la chirurgie. Mais, comme les troubles étant fortement liés à un mode de vie particulier, sans la modification de celui-ci, l’apnée du sommeil peut réapparaître après un certain temps.

Les avantages du matelas pour lit central
Matelas et sommiers : contacter un spécialiste en ligne